Lecture méditative

Prenons me temps de lire et méditer ensemble la Parole de Dieu !

Au Centre Œcuménique, le mardi 30 janvier de 14h30 à 16h

Le texte choisi est celui du dimanche 4 février

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Marc 1, 29-39)

Guérisons et départ en Galilée

(Traduction du missel catholique)

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

(Traduction Bible Segond 21)

En sortant de la synagogue, ils se rendirent avec Jacques et Jean à la maison de Simon et d’André. La belle-mère de Simon était couchée avec de la fièvre; aussitôt on parla d’elle à Jésus. Il s’approcha, la fit lever en lui prenant la main, et [à l’instant] la fièvre la quitta. Puis elle se mit à les servir.
Le soir, après le coucher du soleil, on lui amena tous les malades et les démoniaques. Toute la ville était rassemblée devant la porte. Il guérit beaucoup de personnes qui souffraient de diverses maladies; il chassa aussi beaucoup de démons, et il ne leur permettait pas de parler, parce qu’ils le connaissaient.
Vers le matin, alors qu’il faisait encore très sombre, il se leva et sortit pour aller dans un endroit désert où il pria. Simon et ceux qui étaient avec lui se mirent à sa recherche; quand ils l’eurent trouvé, ils lui dirent: «Tout le monde te cherche.»  Il leur répondit: «Allons [ailleurs,] dans les villages voisins, afin que j’y prêche aussi, car c’est pour cela que je suis sorti.» Et il prêchait dans leurs synagogues par toute la Galilée et chassait les démons.